Réchauffement Climatique – Conséquences pour l’homme

Réchauffement Climatique – Conséquences pour l’homme

Les scientifiques ont publié en février dernier, le deuxième volet de leur sixième rapport, relatif aux effets du changement climatique sur les sociétés humaines et les écosystèmes, ainsi que sur les moyens de s’y adapter. Le premier volet du sixième rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, élaboré par 270 scientifiques de 67 pays, s’intéressait à l’évolution du climat, la deuxième partie, publiée le 28 février, détaillait les conséquences de ce réchauffement climatique sur les sociétés humaines et les écosystèmes. Le réchauffement climatique n’est plus un problème du futur, c’est désormais notre actualité, une réalité déjà observée avec +1,09°C par rapport à l’ère pré-industrielle. Cette réalité va se matérialiser par des vagues de chaleur plus intenses et plus fréquentes, une augmentation des feux de forêt et des précipitations, une élévation du niveau de la mer, une acidification des océans… « Le changement climatique provoqué par les humains (…) a un impact négatif généralisé et a causé des pertes et dommages à la nature et à l’humanité, au-delà de toute variation naturelle », écrivaient les auteurs du rapport dans leurs résumés, une version courte discutée et approuvée avec des représentants de tous les pays membres du Giec. « L’augmentation des extrêmes météorologiques et climatiques a eu des impacts irréversibles, poussant les systèmes humains et naturels au-delà de leur limite d’adaptation », selon le rapport.

Ce rapport est un terrible avertissement sur les conséquences de l’inaction, il montre que le changement climatique est une menace grave et croissante pour les êtres humains et sur la santé de cette planète. Nos actions aujourd’hui détermineront comment l’humanité et la nature s’adapteront aux risques climatiques croissants. Un troisième volet, consacré aux moyens de limiter ce réchauffement, a été publié au début du mois d’avril. Le rapport Climate Change 2022 intitulé « Mitigation of Climate Change » démontrait que les émissions de gaz à effet de serre (GES) entre 2010 et 2019 ont été plus élevées que pendant toute autre décennie dans l’histoire de l’humanité. Ce troisième volet expose la dure réalité de l’augmentation des émissions de GES, principalement due aux combustibles fossiles polluants qui alimentent encore une grande partie des systèmes énergétiques mondiaux et au carbone libéré par la destruction des écosystèmes naturels. Nous n’avons presque plus de temps pour limiter le réchauffement de la planète à 1,5°C, en réalité, si nous continuons sur cette trajectoire, il est déjà trop tard. Nous entrons désormais dans un cycle de processus irréversible.